Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrick
  • Le blog de Patrick
  • : Tartes, gâteaux, entremets... Confection des pâtes à foncer,brisée, sablée... Feuilletage...Et tout cela en images.
  • Contact

Profil

  • Patrick

Top Déco&cuisine/Top blog

                                                                                                    http://nalacrea.n.a.pic.centerblog.net/beb48ba8.gif

Recherche

 Bri 1m1Douceurs 3Eclair 5AW 7citron 4Soufflé 1Citron 5-copie-1Audrey 1Bavarois chocolat café 2Bavarois 3Eclairs à la chantilly 1Croissant 11cornet 3Polka 3 Choco abricots coco 2Tonka 6libouli 5chocolat coco menthe 1gât choc pommes fraises 1Brioche tressée 16Croissants 18Croissants 34mas 5pâte à choux 4 GFpâte feuill 6 tours 4 GFpâte sablée 13 GFDevil's 8 

 

 

 

 

 

                   je vous invite également à visiter mon deuxième blog, la cuisine de Patrick ici link

                                                                       http://img.over-blog.com/500x374/4/96/43/03/pv1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte Libre

Pages

13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 14:33

C'est en parcourant les rayons de mon supermarché que je me suis soudainement senti une " âme exotique " en contemplant les jolies mangues bien mûres sur l'étal. L'idée première était de réaliser une tarte tatin mais au retour, celle de confectionner des petites tourtes a supplanté la précédente.

Les voici pour vous.

Mini - tourtes à la mangue

RECETTE

pour quatre moules de 100 / 30 mm

( j'ai utilisé des ramequins pour crème brûlée en terre cuite )

 

GARNITURE

3 mangues

40 gr de beurre

60 gr de sucre semoule

4 cuillères à soupe de noix de coco en poudre

30 gr de petits raisins blancs secs

Un petit morceau de gingembre frais

 

Peler les mangues.

Repérer le noyau avec la lame d'un couteau éffilé puis trancher à 2 centimètres de part et d'autre du repère pour dégager les joues et détailler celles-ci en lanières de 5 mm d'épaisseur.

Tailler encore autour du noyau pour récupérer un peu de chair.

 

Laisser fondre le beurre dans un wok posé sur feu doux puis répartir le sucre sur toute la surface.

Augmenter la source de chaleur à " moyen / fort " et poursuivre ainsi jusqu'à ce que le sucre commence à caraméliser.

Ajouter les fruits et cuire à feu doux pendant 10 à 12 minutes en les retournant souvent avec une spatule en silicone.

 

Transférer les mangues dans une passoire posée sur un saladier saladier et laisser égoutter.

 

Laisser macérer les raisins dans un ravier d'eau bouillante.

 

PATE BRISEE

300 gr de farine T45

150 gr de beurre malléable en parcelles

1cuillère à soupe ( voire même 2 ) de sucre glace

1 grosse pincée de sel

7 cl d'eau froide

 

Tamiser la farine au dessus d'un grand saladier, ajouter le sucre et mélanger.

Du bout des doigts, éffriter le mélange puis sabler en le frottant doucement entre les mains tout en le laissant glisser entre les doigts.

Verser l'eau et amalgamer rapidement sans pétrir.

Sur le plan de travail fleuré, fraiser le pâton en l'écrasant avec la paume de la main tout en le poussant devant soi. Cette opération a pour but de bien répartir le beurre dans la pâte.

Former une galette de 15 à 20 mm d'épaisseur, filmer puis réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

 

Egoutter les raisins.

Préchauffer le four à 180°C ( th6 ).

 

Diviser le pâton en 8 parts égales ( à peu près ) puis, sur le plan de travail fleuré, les abaisser sur une une épaisseur de 3 mm et foncer les moules en laissant déborder la pâte. Inutile de graisser les moules, la pâte contient suffisamment de beurre.

Répartir dans chaque moule foncé une grosse cuillère à soupe de noix de coco en poudre puis garnir avec les fruits en les tassant bien jusqu'au ras.

Ajouter les petits raisins puis râper un peu de gingembre frais pour apporter du peps.

 

Préparer une dorure en diluant un jaune d'oeuf avec une cuillère à soupe d'eau et badigeoner le bord des tartelettes.

Poser les abaisses restantes au dessus et souder en pressant légèrement avec les doigts.

Oter l'excédent de pâte autour a l'aide d'un couteau tranchant, dorer la surface au pinceau, faire un petit trou au milieu pour laisser s'échapper la vapeur et enfourner pendant 35 minutes.

Laisser tiédir les petites tourtes sur une volette puis démouler.

 

SIROP

20 gr de sucre semoule

40 gr d'eau

Mettre les ingrédients dans un petit poêlon, porter à ébullition et laisser siruper pendant 1 à 2 minutes.

Laisser tiédir, badigeonner les tourtes avec le sirop puis saupoudrer avec un peu de noix de coco en poudre.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 12:50

Tout d'abord, merci à vous toutes et tous pour vos sympathiques messages de soutien, j'étais franchement à deux doigts d'arrêter les publications sur ce blog.

 

Une pomme délicieusement caramélisée au four posée sur un sablé breton et nappée d'un sirop de caramel maison ... C'est le dessert du jour. La recette est assez simple mais plutôt longue et il faudra apporter un soin particulier à la cuisson des pommes.

Cela étant dit, le régal est assuré. Ne prévoyez pas plus que prévu au risque de succomber au péché de gourmandise ... Cette pâtisserie est irrésistible.

Pomme caramélisée au four sur sablé breton avec nappage au sirop de caramel maison

RECETTE

Pour quatre personnes

 

SABLE BRETON

200 gr de farine T45 tamisée

150 gr de beurre mou

125 gr de sucre semoule

60 gr de jaune d'oeuf

10 gr de levure chimique.

3 gr de fleur de sel

 

Incorporer la levure à la farine.

Mélanger au fouet le beurre et le sucre, ajouter le jaune d'oeuf, blanchir puis incorporer la farine et la fleur de sel.

Ne pas trop pétrir, former un pâton rapidement puis une galette d'environ 15 mm d'épaisseur, filmer et réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

 

Préchauffer le four à 180°C ( th6 ).

Poser une feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail, fleurer puis y abaisser le pâton sur une épaisseur d'environ 8 mm.

A l'aide de 4 cercles en inox de 85 voire 90 mm de diamètre, emporte-piécer l'abaisse, laisser les cercles en place, ôter l'excédent de pâte autour puis faire glisser le papier sur une plaque de cuisson et enfourner à mi-hauteur pendant 12 à 15 minutes ( selon les fours ). Les sablés doivent être dorés.

Laisser tiédir sur une grille puis ôter les cercles.

Laisser le four allumé.

 

PREPARATION DES POMMES

Prévoir une grande casserole.

 

4 pommes golden ou autres tenant bien à la cuisson

CARAMEL

500 gr de sucre semoule

40 cl d'eau

Le jus de 2 citrons

 

Peler les pommes, ôter les trognons à l'aide de l'outil approprié puis, les fruits étant disposés verticalement, trancher au quart voire même moins de manière à créer une assise.

 

CARAMEL

Verser tous les ingrédients de la recette dans la casserole puis poser sur feu moyen / fort jusqu'à formation d'un caramel blond. J'insiste sur le fait que le caramel ne doit surtout pas trop colorer, il prendra d'avantage de couleur pendant la cuisson.

Hors du feu, déposer les pommes dans la casserole et les rouler dans le caramel.

Enfourner à mi-hauteur pendant environ 30 minutes en prenant soin d'arroser les fruits toutes les 5 minutes avec le caramel. Cette opération est indispensable pour une parfaite caramélisation des fruits.

 

Après cuisson, ôter les pommes de la casserole avec une palette et les déposer sur les sablés.

 

 

 

 

Pomme caramélisée au four sur sablé breton avec nappage au sirop de caramel maison

Le dessert juste avant nappage, on peut déjà le déguster tel quel

 

SIROP DE CARAMEL

On pourra le préparer à l'avance.

J'en ai confectionné plus qu'il n'en faut mais on peut le conserver dans un récipient fermé pendant toute une année voire plus longtemps.

 

500 gr de sucre semoule

12 cl d'eau de source ou filtrée ( Brita )

1 cuillère à soupe de vinaigre

25 cl d'eau de soucre ou filtrée bouillante.

 

ATTENTION

Il faudra prendre des précautions particulières pour réaliser ce sirop.

 

Verser le sucre, les 12 cl d'eau et le vinaigre dans une casserole à bord haut.

Poser sur feu moyen / fort et laisser caraméliser jusqu'à coloration ambrée.

Poser une grille antiprojection sur la casserole et verser par dessus l'eau bouillante sur le caramel. Laisser cuire quelques instant, le sirop va se former tout seul.

Laisser tiédir puis transvaser dans un bocal ou une petite bouteille.

Ce sirop sera parfait pour napper vos desserts et bonifiera au fil du temps.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 18:46

Je ne suis pas particulièrement fan de cake mais j'avoue que celui-ci m'a franchement séduit par sa texture légère et fondante, je me suis régalé.

Enfin un cake qui en vaut la peine ! Vous pourrez le réaliser en quelques minutes, sa réalisation ne nécessite qu'un simple fouet manuel ou électrique, une maryse et un saladier. 

La pâte ne contient pas de levure, donc ce n'est pas une omission de ma part. Le volume du cake est obtenu seulement par l'incorporation de blancs d'oeufs battus en neige.

 

Cake moelleux aux amandes

INGREDIENTS DE LA RECETTE

63 gr de farine tamisée

63 gr de fécule de maïs tamisée ( maïzéna )

125 gr d'amandes en poudre

170 gr de sucre semoule

4 oeufs médium

80 gr de beurre doux fondu et refroidi

5 cl de lait entier

2 cuillères à soupe de rhum brun ( facultatif )

1 paumée d'amandes éffilées

Du sucre glace pour saupoudrer

 

RECETTE

pour un moule de 210 mm ( format standard )

Graisser le moule avec du beurre et le fariner sauf s'il est en silicone.

Préchauffer le four à 180°C ( th 6, chaleur tournante ).

 

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

Dans un saladier, verser les jaunes d'oeufs, le sucre, les amandes en poudre, le beurre fondu froid, le lait et le rhum et mélanger avec le fouet.

Incorporer en deux fois la farine et la fécule mélangées puis battre les blancs d'oeufs en neige ferme et les associer très délicatement à la préparation avec la maryse.

Verser la pâte dans le moule, répartir les amandes éffilées sur toute la surface et enfourner à mi-hauteur pendant 50 minutes.

Après cuisson, laisser tiédir le cake sur une grille, démouler puis saupoudrer avec du sucre glace.

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 19:35

Il faudra consacrer quelques heures à la réalisation du feuilletage mais le jeu en vaut vraiment la chandelle, ces carrés crousti - fondants sont irrésistibles ...

Carrés feuilletés aux pommes

RECETTE

pour 4 carrés aux pommes

 

PATE FEUILLETEE

Détrempe:

240 gr de farine tamisée

120 gr d'eau

25 gr de beurre fondu et refroidi

2 grosses pincées de sel

 

Tourage:

180 gr de beurre

 

Je ne reviens plus sur la technique du feuilletage à 6 tours, elle se trouve sur le blog. Taper dans le cartouche " recherche " feuilletage à 6 tours pour accéder à la recette. J'aurais souhaité insérer le lien mais ça ne fonctionne pas.

 

Sur un plan fleuré, abaisser le feuilletage sur une épaisseur de 4 mm puis y détailler 4 abaisses d'environ 150/100 mm ( tout dépend de la grosseur des pommes).

Piquer copieusement les abaisses avec une fourchette puis les transférer sur une plaque de cuisson tapissée avec du papier sulfurisé.

Réserver au frais le temps de préparer les fruits.

 

Préchauffer le four à 210°C ( th 7 ).

 

GARNITURE

2 pommes

4 cuillères à soupe de crème entière liquide

3 cuillères à soupe de cassonade

1 sachet ( 10 gr ) de sucre vanillé.

 

Peler les pommes,les couper en deux dans la hauteur, ôter les parties dures

Puis les détailler en lamelles épaisses ( 5 à 6 mm ).

 

Disposer les fruits sur les carrés de feuilletage en réservant un espace libre de 10 mm tout autour afin de pemettre au feuilletage de se développer et créer un rebord.

Napper les fruits avec la crème fraîche ( une cuillère à soupe par carré ).

Mélanger les sucres et saupoudrer copieusement les carrés.

 

Enfourner à mi-hauteur pendant 25 minutes.

 

ABRICOTAGE

3 cuillères à soupe de confiture d'abricot

 

Chauffer la confiture dans un petit poêlon pour la fluidifier, filter puis badigeonner les fruits.

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 20:31

On le considère généralement plutôt lourd et indigeste.

Enfant, je me souviens qu'après un repas copieux, les personnes âgées s'écriaient: " Mon Dieu ! j'ai un pavé sur l'estomac comme si j'avais mangé du pudding "! J'évoque ici un souvenir qui me fait encore sourire aujourd'hui ... 

On va bien entendu prouver le contraire. Le pudding que je propose dans ce post est léger, moelleux, onctueux et je serais même presque tenté de dire: " soyeux ".

Servi nappé d'une sauce au caramel ou de sirop d'érable, il constituera un petit déjeuner ou un goûter qualitatif.

Pudding aux raisins

RECETTE

J'ai préparé ce pudding dans un plat à gratin de 220/60 mm

 

300 gr de brioche ( fraîche ou racie, peu importe )

5 oeufs médium battus en omelette

500 ml de lait entier

80 gr de sucre semoule

100 gr de cassonade de candi blonde

20 gr de sucre vanillé

180 gr ( voire plus ) de petits raisins secs 

Un trait de rhum brun ( facultatif )

Pudding aux raisins

Rompre la brioche en menus morceaux au dessus d'un grand saladier.

 

Verser le lait et les sucres dans un poêlon et chauffer sur feu doux/moyen jusqu'à ce que les sucres soient dissous. Inutile de porter à ébullition.

 

Transvaser cette préparation sur la brioche et laisser macérer pendant 10 minutes en touillant de temps en temps avec une fourchette.

Incorporer le rhum ( facultatif ) puis les oeufs et enfin les raisins.

Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Transférer le pudding dans le plat puis enfourner à mi-hauteur pendant 40 minutes ( four préchauffé à 200°C , chaleur statique ).

 

Vérifier la cuisson au coeur du gâteau avec la lame d'un couteau éffilé ou une pique à brochette qui doit ressortir propre.

 

Après cuisson, laisser tiédir sur une grille puis démouler.

 

NOTE:

Etant donné la quantité importante d'oeufs, le pudding va se comporter comme un soufflet et prendre de la hauteur lors de la cuisson.

Ne pas s'en inquiéter, il s'affaissera au ras du plat en refroidissant.

 

Conserver sous cloche dans un endroit frais plutôt qu'au réfrigérateur, il n'en sera que meilleur.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 19:31

Il est affublé d'un nom pas très enchanteur et il est vrai, qu'à le voir ainsi, il a vraiment l'air misérable, peu appétissant ... le genre de gâteau auquel on ne prête aucune attention parce que trop moche. Mais il faut le goûter pour comprendre pourquoi il trône dans toutes les pâtisseries de Belgique depuis des décennies ... Il est divinement bon ! 

Composé d'un biscuit moelleux aux amandes et d'une crème au beurre vanillée, il peut aussi se décliner au gré de la fantaisie de chacun en le parfumant aux zestes de citron ou d'orange.

Misérable

RECETTE

pour un cercle en inox de 160/35 mm

 

Graisser l'intérieur du cercle avec du beurre, le chemiser avec une bande de papier sulfurisé puis le poser sur une tôle tapissée avec du papier cuisson.

 

Préchauffer le four à 190°C ( chaleur statique )

 

BISCUIT AUX AMANDES

4 blancs d'oeufs

25 gr de sucre semoule

250 gr de tant pour tant ( mélange composé de 125 d' amandes en poudre et autant de sucre glace tamisé )

13 gr de farine tamisée

13 gr de fécule de maïs tamisée

 

Battre les blancs d'oeufs en neige en les serrant à mi-parcours avec le sucre.

Mélanger les poudres puis les incorporer délicatement à la masse des blancs en veillant à ne pas casser ceux-ci.

 

Verser la préparation dans le cercle et enfourner à mi-hauteur pendant 25 minutes. Le gâteau doit être doré.

Après cuisson, laisser tiédir le biscuit puis décercler.

 

ATTENTION!

Ne pas décercler trop vite au risque de voir le gâteau s'affaisser " en diabolo ". 

 

CREME AU BEURRE VANILLEE

50 gr d'eau

100 gr de sucre semoule

20 gr de sucre vanillé

50 gr de blanc d'oeuf

180 gr de beurre doux à température ambiante

 

Verser les blancs d'oeufs dans la cuve d'un batteur et commencer à les monter.

En parallèle, verser l'eau et les sucres dans un petit poêlon et cuire jusqu'à 120°C.

Ralentir la vitesse du batteur ( pour éviter les projections dangereuses ) et verser le sirop doucement en filet.

Augmenter progressivement la vitesse jusqu'au maximum et continuer à battre jusqu'à ce que la meringue soit à peine tiède.

Ralentir encore la vitesse et incorporer progressivement le beurre en morceaux.

Passer à la vitesse maxi pendant au moins 5 minutes, la crème va s'étoffer, prendre du volume. Elle est prête.

Débarasser la crème au beurre dans une poche à pâtisserie munie d'une douille n°13 et réserver au frais pendant 15 minutes.

 

MONTAGE

Trancher le biscuit en deux disques d'égale épaisseur, garnir la base avec la crème puis fermer le gâteau avec le second disque.

Saupoudrer copieusement avec du sucre gace tamisé.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 11:22

La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, les vicissitudes et inquiétudes engendrées par la disparition de mon père m'ont tenu éloigné de mon blog et des vôtres. Je reviens tout en douceur avec une recette simple mais extra ... Texture fondante et saveur très chocolatée sont l'apanage de ces petits bavarois qui se suffisent amplement à eux-même, je n'ai pas jugé utile de les accompagner d'un quelconque supplément tel une crème anglaise ou un nappage.

Petits bavarois au chocolat vraiment extras

INGREDIENTS ET RECETTE

pour six bavarois

 

90 gr de chocolat noir finement hâché au couteau

25 gr de cacao non sucré ( Kwata ou Van Houten )

250 ml de lait entier

4 jaunes d'oeufs

70 gr de sucre semoule

10 gr de sucre vanillé

4 feuilles de gélatine ( soit 8 gr en tout )

125 gr de crème entière liquide

 

 

Petits bavarois au chocolat vraiment extras

Hydrater les feuilles de gélatine dans un ravier d'eau froide.

Réaliser une crème anglaise comme suit:

Verser le lait dans un poêlon et porter à faible ébullition.

Pendant ce temps, battre ensemble les jaunes d'oeufs et les sucres puis, lentement, verser dessus le lait chaud en mélangeant au fouet.

Transvaser la préparation dans le poêlon et cuire la crème à la nappe sur feu doux / moyen en mélangeant continuellement avec une cuillère en bois.

ATTENTION ! Cette crème ne peut pas bouillir, elle est prête quand elle nappe la cuillère et qu'un sillon tracé avec le doigt ne se referme pas.

 

Hors du feu, incorporer immédiatement la gélatine essorée entre les doigts puis le chocolat râpé et enfin le cacao tamisé.

Laisser tiédir.

 

Battre la crème entière très froide dans un bol en inox ou en verre réfrigéré jusqu'à ce qu'elle forme des pics puis l'associer délicatement à la crème anglaise chocolatée.

 

Répartir la préparation dans six moules à muffins ou fantaise en silicone et réserver au frais pendant au moins 6 heures.

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 19:43

Une petite merveille signée " Christophe Michalak ". Je pense qu'il est inutile d'en dire d'avantage, cette tarte ne se mange pas, elle se déguste, elle se savoure et vous envoie au septième ciel dès la première bouchée.

La tarte bourdaloue de Christophe Michalak

RECETTE

pour un cercle à entremet de 180 / 45 mm

 

POIRES AU SIROP

Le Chef utilise des poires au sirop en conserve. Pas trouvé donc on s'organise et on les réalise.

 

3 belles poires pas trop mûres ( pour moi, des doyennes )

1 litre d'eau

250 gr de sucre semoule

Le jus d'un demi citron

 

Peler les poires, les couper en deux dans la hauteur et ôter les pépins et les parties dures.

Verser l'eau, le jus de citron et le sucre dans une grande casserole, porter à ébullition pendant deux minutes puis y plonger les poires et laisser cuire pendant 10 à 20 minutes ( selon de degré de maturité des fruits ), les poires doivent être tendres.

Laisser reposer ainsi jusqu'à complet refroidissement.

 

BISCUIT

110 gr de beurre mou

40 gr de sucre glace tamisé

100 gr de farine tamisée

20 gr de fécule tamisée

 

Préchauffer le four à 160°C ( th 5/6 )

Graisser l'intérieur du cercle avec du beurre

 

Mélanger les ingrédients secs, ajouter le beurre, mélanger à la cuillère d'abord puis former un pâton manuellement.

Abaisser le pâton entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 5 mm.

Oter le papier du dessus puis, en se servant du cercle comme emporte-pièce, dégager une abaisse et ôter l'excédent de pâte à l'extérieur à l'aide d'une spatule en silicone.

Faire glisser le papier avec le cercle sur une plaque de cuisson, piquer copieusement l'abaisse avec une fourchette et enfourner à mi-hauteur pendant 15 minutes.

Laisser tiédir sur une grille.

 

Oter le cercle et le nettoyer

Poser une feuille en aluminium sur une plaque de cuisson puis le cercle dessus.

Froisser l'alu autour du cercle pour créer un fond puis chemiser le bord intérieur avec une bande de papier sulfurisé.

Remettre le biscuit dans le cercle en faisant très attention de ne pas le casser, il est très fragile.

 

 

 

 

La tarte bourdaloue de Christophe Michalak

CREME D'AMANDE

40 gr de beurre mou

40 gr de sucre glace tamisé

40 gr de poudre d'amande

1 oeuf médium

5 gr de fécule tamisée

Quelques gouttes d'extrait d'amande amère

40 gr de crème entière liquide

1 gr de levure chimique

 

Augmenter la chaleur du four à 180°C ( th 6 )

 

Crémer le beurre avec le sucre glace, incorporer la poudre d'amande puis l'oeuf, l'extrait d'amande amère, la fécule, la levure et enfin la crème.

Transvaser la préparation dans le cercle, égaliser avec le dos d'une cuillère, parsemer 100 gr de groseilles rouges sur toute la surface et enfourner à mi-hauteur pendant 6 minutes.

 

Sortir les poires de la casserole de sirop, les éponger avec du papier essuie-tout, les tailler en lamelles mais sans aller jusqu'au bout puis les disposer harmonieusement dans le cercle.

Enfourner à mi-hauteur pendant 25 à 30 minutes ( la recette originale prévoit 20 minutes mais c'est largement insuffisant ).

Laisser tiédir la tarte sur une grille puis ôter le cercle et la bande de papier tout autour.

 

Torréfier une paumée d'amandes éffilées dans une poêle bien chaude puis les répartir sur la tarte ainsi que quelques groseille rouges.

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 17:42

A toute et tous, je vous souhaite une merveilleuse année 2016.

Tous mes voeux de bonheur, santé et prospérité.

 

Très heureuse année
Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 08:52

Les addicts au chocolat apprécieront très certainement cette superbe tarte gourmande. La ganache, riche en beurre, est hyper fondante et le contraste avec le biscuit croustillant ne laisseront pas les papilles indifférentes.

Tarte fondante au chocolat

RECETTE

pour un moule ou un cercle de 200 / 35 mm

 

REALISER UN SUCRE INVERTI

Il en faudra à peine 30 gr pour la recette mais il est impossible de le réaliser en si faible quantité. Cependant, on pourra le conserver pendant toute une année dans un bocal en verre fermé hermétiquement et il viendra à point pour apporter du moelleux dans les glaces et sorbets ainsi que les pâtisseries.

Sachons encore que le miel est un sucre inverti naturel qui pourra être utilisé dans la recette si la confection du sucre inverti " artisanal " vous rebute.

 

500 gr de sucre semoule

240 gr d'eau de source

5 ml de jus de citron frais et filtré

 

Verser tous les ingrédients de la recette dans un poêlon, porter à ébullition jusqu'à 114 degrés, laisser tiédir puis transvaser dans un bocal enverre.

 

PATE SUCREE

250 gr de farine T45 tamisée

160 gr de beurre à température ambiante en parcelles

50 gr de sucre semoule

1 oeuf médium 

 

Mettre la farine, le sucre, le sel et le beurre dans un saladier.

Avec les doigts, écraser le beurre dans les ingrédients secs puis sabler le mélange en le frottant légèrement entre les mains tout en le laissant glisser entre les doigts.

Ajouter l'oeuf et mélanger sans pétrir.

Poser le pâton sur le plan de travail et le fraiser en l'écrasant avec la paume de la main tout en le poussant devant soi.

Former une boule puis une galette, filmer et réserver au moins deux heures au réfrigérateur.

 

Malaxer rapidement le pâton pour l'assouplir ( la pâte doit rester très froide) puis, sur le plan de travail fleuré, l'abaisser sur une épaisseur de 3 à 4 mm.

Piquer copieusement l'abaisse avec une fourchette, la fleurer légèrement, l'enrouler sur le rouleau à pâtisserie, la dérouler au dessus du moule puis foncer celui-ci.

Réserver au frais pendant au moins 1 heure.

 

Préchauffer le four à 160°C ( th 5/6 )

Chemiser le moule foncé avec un disque frangé de papier sulfurisé, lester avec des billes de cuisson ou des légumes secs et enfourner à mi-hauteur pendant 10 minutes.

Oter la garniture provisoire et poursuivre la cuisson pendant environ 20 minutes, la pâte est cuite quand elle est dorée sans excès.

 

Détendre un blanc d'oeuf à la fourchette, en badigeonner le biscuit et enfourner encore pendant une minute. Cette opération va permettre d'imperméabiliser le fond de tarte qui conservera son croustillant après remplissage avec la ganache humide.

 

GANACHE

275 gr de chocolat noir

30 cl de crème entière liquide

30 gr de sucre inverti

100gr de beurre doux malléable

 

Verser la crème dans un poêlon et porter à ébullition.

Ajouter le sucre inverti et mélanger.

Hors du feu, incorporer le chocolat au fouet puis le beurre.

Verser délicatement  la ganache sur la croûte sablée et réserver dans une pièce froide mais surtout pas au réfrigérateur.

Selon la température du local, attendre pendant 3 à 4 heures pour que la ganache raffermisse.

Décorer avec des vermicelles en chocolat noir.

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article