Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Patrick
  • Le blog de Patrick
  • : Tartes, gâteaux, entremets... Confection des pâtes à foncer,brisée, sablée... Feuilletage...Et tout cela en images.
  • Contact

Profil

  • Patrick

Top Déco&cuisine/Top blog

                                                                                                    http://nalacrea.n.a.pic.centerblog.net/beb48ba8.gif

Recherche

 Bri 1m1Douceurs 3Eclair 5AW 7citron 4Soufflé 1Citron 5-copie-1Audrey 1Bavarois chocolat café 2Bavarois 3Eclairs à la chantilly 1Croissant 11cornet 3Polka 3 Choco abricots coco 2Tonka 6libouli 5chocolat coco menthe 1gât choc pommes fraises 1Brioche tressée 16Croissants 18Croissants 34mas 5pâte à choux 4 GFpâte feuill 6 tours 4 GFpâte sablée 13 GFDevil's 8 

 

 

 

 

 

                   je vous invite également à visiter mon deuxième blog, la cuisine de Patrick ici link

                                                                       http://img.over-blog.com/500x374/4/96/43/03/pv1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte Libre

Pages

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 17:55

 

Cette fois, je fais un clin d'oeil à Doria www.lacuisinededoria.over-blog.com, je n'ai pas résisté, j'ai même carrément succombé à sa délicieuse confiture de poires.

Je réalise souvent mes confitures mais jamais encore je n'avais eu l'idée d'en publier les recettes sur

" des tartes et des gâteaux ". Celle - ci fait exception, elle est trop bonne et mérite bien sa place sur ce blog. Et si je vous disais qu'il n'en reste déjà presque plus ...

 

 

conf 1

 

IGREDIENTS

1 kg de poires

le jus d'un citron vert

400 gr de sucre semoule

1 bâton de cannelle

1 gousse de vanille

1 étoile de badiane

 

 

conf 2  

 

RECETTE

 

Je reprends le texte de Doria.

 

Epluchez et coupez en dés les poires que vous mettez dans un faitout.

Ajoutez le jus du citron vert et remuez.

Ouvrez en deux la gousse de vanille et récupérez les graines à l'aide d'un couteau pointu.

Ajoutez le sucre, la cannelle, la vanille, la badiane et remuez à nouveau.

Portez à ébullition puis laissez cuire à feu doux pendant 45 minutes.

Mettre en pot.

 

 

UN TOUT GRAND MERCI A TOI DORIA

 

 

conf 5

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 18:30

 

 

Ensaimadas! On trouve la recette sur pas mal de blogs et la réalisation de cette petite brioche feuilletée ou non me tentait depuis un bout de temps déjà. C'est chose faite aujourd'hui, j'ai choisi la recette de Pralinette www.pralinette-en-vadrouille.blogspot.com parceque j'avais un penchant pour une réalisation feuilletée.

Au final, on peut dire que les ensaimadas sont apparentés à nos croissants, c'est plus dans la forme que se trouve la différence. A savoir quand - même que la pâte levée feuilletée ne comporte pas d'oeuf, la pâte briochée feuilletée en contient.

Les ensaimadas sont des viennoiseries à faire et refaire, c'est délicieux ... Surtout après une petite trempette dans le café chaud.

 

 

INGREDIENTS ET RECETTE

 

250 gr de farine tamisée

1/2 cuillère à café de sel

50 gr de sucre semoule

1 cuillère à soupe d'huile d'olive

2 cuillères à café de levure de boulanger déshydratée

75 gr de beurre froid en parcelles

1 oeuf

10 cl d'eau tiède

Sucre glace pour saupoudrer

 

 

ens 2

 

Pralinette a réalisé sa pâte en M.A.P. j'ai confectionné la mienne au robot mais c'est rès facile aussi manuellement.

Dans la cuve du robot, verser d'abord le sel, puis la farine et enfin le reste des ingrédients.

Actionner la machine à vitesse moyenne jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, puis ajouter le beurre et continuer à pétrir jusqu'à complète incorporation.

Débarrasser la pâte dans un saladier, couvrir avec un linge propre et laisser lever pendant 1 heure à température ambiante.

 

 

ens-9-copie-1.jpg

 

 Fleurer le plan de travail, étaler la pâte sur une surface de 30/15 cm puis la tranférer sur un grand plateau fleuré et réserver au congélateur pendant 10 minutes.

 

 

ens 11

 

Répartir le beurre en parcelles sur la moitié de l'abaisse

 

 

ens 12

 

 Rabattre la seconde moitié sur le beurre

 

 

ens 13

 

Abaisser sur une longueur 3 fois plus longue que large puis plier en 3. On vient de réaliser un tour.

 

 

ens 15

 

 ens 16

 

Faire pivoter le pâton d'1/4 de tour pour que la pliure se trouve à droite.

 

 

ens 17

 

 

Etaler encore une fois et recommencer les mêmes opérations pour réaliser un second tour.

Recommencer encore, la pâte doit comporter 3 tours.

 

NOTE:

Je n'ai pu importer les photos des opérations suivantes dans la galerie d' OB.

 

Abaisser le pâton sur une surface d'environ 30/15 cm et l'enrouler sur elle - même dans sa longueur de façon à former un boudin.

Réserver au frais pendant 15 minutes, la découpe sera plus facile.

Tronçonner le boudin en morceaux de 35 mm et les déposer debout sur la plaque du four tapissée avec du papier sulfurisé.

Laisser lever à l'abri des courant d'air. A cet effet, une bassine en plastique posée à l'envers sur la plaque est encore ce qu'il y a de mieux.

Préchauffer le four à 180°C  et cuire les briochettes à mi - hauteur pendant 20 à 25 minutes.

Après cuisson, badigeonner les ensaimadas avec du beurre fondu.

Au moment de servir, saupoudrer avec du sucre glace.

 

Vous avez trouvé la recette interessante ?  Vous pouvez aussi réaliser de savoureux croissants en cliquant sur le lien suivant Croissants ( pâte feuillletée levée ) , je donne toute la technique en images.

 

 

 ens 4

 

 

ens 7

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 22:26

 

Une pâte à brioche exceptionnelle signée Felder. Beaucoup de beurre pour un moelleux incomparable mais je ne saurais trop conseiller l'utilisation d'un robot de type kenwood ou kitchenaid, l'incorporation manuelle étant quasi impossible à moins d'y consacrer un temps infini.

 

 

couque 2

 

 

INGREDIENTS ET RECETTE

pour 9 brioches de 130/40 mm

 

250 gr de farine tamisée de type 45

30 gr de sucre semoule

1 CC rase de sel

10 gr de levure fraîche émiettée ou 5 gr de levure sèche de boulanger

3 oeufs médium

2 CS de lait entier

165 gr de beurre à température ambiante

 

Dans le bol du robot équipé du crochet , verser d'abord le sel puis la farine et le reste des ingrédients sauf le beurre.

Pétrir à vitesse lente jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Incorporer progressivement le beurre en parcelles, la pâte doit être souple et non collante. Si besoin est, ajouter un peu de farine.

Mettre le pâton dans un cul de poule, couvrir avec un linge propre et laisser lever pendant une heure voire 1 h30 à température ambiante.

 

 

couque 1

 

Fleurer le plan de travail et abaisser le pâton en rectangle de plus ou moins 40/30 cm ( on n'est pas à 2 ou 3 cm près, l'abaisse sera mise à mesure plus tard ).

Enrouler l'abaisse sur le rouleau et la transférer sur une plaque de four tapissée avec une feuille de papier sulfurisé.

Couvrir avec une seconde feuille ou un film étirable er réserver au réfrigérateur pendant 30  minutes.

Faire glisser l'abaisse avec le papier en dessous sur le plan de travail, le plus long côté vers soi.

Avec une roulette de pâtissier, découper un rectangle de 36/ 26 cm.

Sur chacun des petits côtés, marquer un repère à 13 cm avec la pointe d'un couteau et les rejoindre avec une latte.

Presser légèrement pour délimiter 2 recangles de 36/13 cm.

Répartir sans exagérer  de la crème pâtissière sur la moitié de l'abaisse et y répartir des petits raisins ou des pépites de chocolat à volonté.

Plier l'abaisse en deux en soulevant avec le papier le côté non garni.

Décoller le papier, passer légèrement le rouleau sur l'ensemble puis découper des rectangles de 13/4 cm.

Couvrir avec un film étirable et laisser lever pendant 1h30.

Préchauffer le four à 180°C.

Ôter le film, dorer les brioches avec un oeuf battu et enfourner à mi - hauteur pendant 12 à 15 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

Au moment de servir, saupoudrer avec du sucre glace.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 12:52

 

 

Quel régal au petit déj !! A la main ou au robot, la brioche est de conception relativement simple, ne vous privez donc pas de ce petit bonheur et régalez - vous ...

Cette fois, la pâte briochée a été réalisée au robot kenwood mais vous trouverez la technique entièrement manuelle en cliquant sur le lien suivant BRIOCHE TRESSEE

 

 

Brioche 3

 

INGREDIENTS

500 gr de farine tamisée

250 ml de lait entier

20 gr de levure fraîche émiéttée

60 gr de beurre mou

50 gr ou plus de sucre semoule

1 oeuf

2CC rases de sel

 

 

Brioche 5

 

 

Verser tous les ingrédients dans le bol du robot sauf le beurre.

Actionner la machine équipée du batteur " K " ( communément " la feuille" ) à vitesse moyenne jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, lisse et non collante.

Arrêter la machine, remplacer la feuille par le crochet et pousuivre le pétrissage en incorporant petit à petit le beurre en parcelles.

 

 

Brioche 4

 

Mettre le pâton dans un bol légèrement fariné, filmer au contact et laisser lever à température ambiante pendant 1 heure.

Rompre la pâte en appuyant fermement dessus avec le poing, filmer au contact et réserver pendant 3 à 8 heures dans le réfrigérateur.

 

 

Brioche 2

 

Diviser le pâton en 3 parts égales, les étaler légèrement avec la paume de la main, les plier en trois et façonner des boudins d'environ 60 cm de long.

Réaliser une tresse, la déposer sur la plaque chemisée avec une feuille de papier sulfurisé et laisser lever à température ambiante pendant 1h30.

Badigeonner la brioche avec un jaune d'oeuf mélangé avec 1 CS d'eau et cuire pendant 25 à 30 minutes à mi - hauteur dans le four préchauffé à 180°C.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 15:20

 

 

Surtout, ne faites pas comme moi parceque déplacer un gâteau à peine nappé n'aura pour fâcheuse conséquence que de froisser le glaçage mais bon ... Cette pâtisserie vaut vraiment la peine d'être confectionnée, elle est tendre, extrêmement moelleuse et l'association " noix et café " n'est plus à démontrer, elle fait merveille bien -sûr.

 

 

 

Grenoblois 2

 

INGREDIENTS

pour un moule rond à charnière de 250/60 mm

 

250 gr de cerneaux de noix

250 de sucre semoule

5 oeufs ( jaunes et blancs séparés )

2 CS de rhum brun

100 gr de fécule de maïs ( maïzéna )

 

Graisser le moule avec du beurre et le chemiser avec du papier sulfurisé.

Graisser à nouveau l'intérieur du moule.

Préchauffer le four à 190°

 

Dans un robot, réduire les cerneaux de noix en poudre fine.

Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux puis ajouter le rhum.

battre les blancs d'oeufs en neige très ferme avec quelques gouttes de jus de citron puis les incorporer très délicatement à la préparation aux oeufs.

Intéger la poudre de noix puis la fécule.

Verser l'appareil dans le moule et glisser celui -ci dans le four de façon telle que la surface du gâteau se trouve à mi - hauteur.

 

CUISSON

35 minutes - four à chaleur tournante

45 minutes - chaleur statique

 

 

 

Grenoblois 1

 

GLACAGE

250 gr de sucre glace

1 jaune d'oeuf

2 CS de nescafé dilué avec 1 CS d'eau bouillante

 

Agglomérer le sucre avec le blanc d'oeuf en s'aidant d'une  spatule puis incorporer le nescafé dilué.

Poser le gâteau sur une grille au dessus d'un plateau à haut bord et verser le glaçage d'un seul coup.

Lisser avec une spatule longue et plate pour glacer le gâteau puis laisser prendre au frais pendant 1 heure.

 

 

Grenoblois 3

 

DECOR

10 cerneaux de noix

60 gr de sucre semoule

60 gr d'eau

 

Verser tous les ingrédients dans une petite casserole et laisser caraméliser sur feu vif.

laisser refroidir les cerneaux à l'endroit sur une feuille de papier sulfurisé puis décorer le gâteau.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:28

 

Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment ( J.G. Tullius )

 

C'est du 100% croustillant, croquant, craquant et du fondant que je vous propose avec cette recette ultra facile à réaliser. Un petit dessert sympa et vite confectionné qui étonnera vos amis tant par le visuel que par le contraste de textures.

 

 

choco 5

 

Pour quatre personnes

 

BISCUIT

70 gr de beurre mou

70 gr de sucre glace

2 blancs d'oeufs

50 gr de farine tamisée

2 CS de cacao tamisé

4 gavottes émiettées.

 

choco 1

Préchauffer le four à 180°C ( th 6 )

Travailler le beurre en pommade avec le sucre glace jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux.

incorporer les blancs d'oeufs légèrement battus puis la farine préalablement mélangée au cacao et enfin les gavottes.

Etaler finement ( environ 2 mm ) la pâte sur une plaque de four chemisée avec du papier sulfurisé et à l'aide d'un couteau éffilé, délimiter des rectangles de 120/40 mm.

Enfourner à mi -hauteur pendant 8 minutes.

Dés la sortie du four, détacher les biscuits et les laisser refroidir sur une grille.

 

CREME AU CHOCOLAT

25 cl de lait entier

10 cl de crème entière liquide

60 gr de sucre semoule

40 gr de maïzéna

3 jaunes d'oeufs

100 gr de chocolat noir finement râpé

 

 

choco 7 

 

Porter à ébullition le lait et la crème.

Pendant ce temps, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment puis incorporer la maïzéna.

Verser sur cette préparation la moitié du lait chaud et mélanger. 

Transvaser le tout dans la casserole contenant le reste du lait et laisser épaissir la crème sur feu modéré en touillant.

Hors du feu, intégrer le chocolat avec un fouet.

Verser la crème dans un cul de poule en inox, filmer au contact, laisser tiédir puis réserver au réfrigérateur jusqu'à ce que la préparation soit bien froide.

Détendre la crème au fouet puis la transférer dans une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée de gros diamètre.

Monter les mille - feuilles en superposant des biscuits et des couches de crème.

 

NOTE: il est préférable de monter les mille - feuille juste avant la dégustation pour que les biscuits gardent leur croustillant.

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 21:29

 

La mise en oeuvre de cette recette est assez longue puisqu'il faudra confectionner une pâte feuilletée. Cependant, on peut gagner beaucoup de temps en réalisant les crèmes pendant les opérations de tourage.

 

 

mf1

 

INGREDIENTS ET RECETTE

pour 6 mille - feuilles

 

PATE FEUILLETEE

J'ai incorporé 50 gr de beurre mou dans la détrempe pour lui conférer plus de ductilité et un laminage plus souple.

 

250 gr de farine T45

125 gr d'eau

50 gr de beurre mou

2 grosses pinçées de sel

200 gr de beurre pour le tourage

Pour la technique de réalisation du feuilletage à 6 tours, voir La pâte feuilletée à 6 tours

Préchauffer le four à 200°C

Sur le plan de travail légèrement fleuré, abaisser le pâton de feuilletage sur une épaisseur de 3 mm et piquer copieusement l'abaisse avec une fourchette.

Transférer l'abaisse sur une plaque de four tapissée avec du papier sulfurisé, recouvrir avec une seconde feuille de papier et poser encore une plaque de four sur l'ensemble.

Enfourner à mi - hauteur pendant 30 minutes.

laisser refroidir sur une grille puis découper l'abaisse cuite en trois recetangles égaux.

 

 

mf2

 

CREMEUX AU CHOCOLAT

30 cl de lait entier

180 gr de chocolat noir de qualité finement émincé

4 jaunes d'oeufs

50 gr de sucre en poudre

20 gr de maïzéna

15 gr de beurre en petits morceaux

7 cl de crème entière liquide.

 

Faire chauffer le lait.

Pendant ce temps, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre puis incorporer la maïzéna.

Verser la moitié du lait chaud sur cette préparation puis transférer le tout dans la casserole contenant le reste du lait.

Laisser épaissir la crème sur feu modéré sans cesser de remuer avec une spatule.

Hors du feu, incorporer le beurre puis le chocolat.

Transférer la préparation dans un cul de poule et laisser tiédir.

Fouetter la crème en chantilly et l'intégrer au crémeux.

Filmer au contact et réserver au frais.

 

CREME AU CAFE

30 cl de lait entier

15 gr de café moulu

4 jaunes d'oeufs

75 gr de sucre en poudre

25 gr de maïzéna

25 gr de beurre

5 cl de crème entière liquide

 

Verser le lait et le café moulu dans une casserole, porter à ébullition et laisser infuser hors du feu pendant 30 minutes.

Filter.

Réaliser la crème de la même façon que le crémeux hormis que l'on n'incorpore pas de chocolat.

 

 

mf5

 

MONTAGE

Poser un rectangle de pâte feuilletée sur une grille au dessus d'un plateau à haut bord et garnir avec le crémeux en utilisant une poche à douille munie d'une douille n°13.

Couvrir avec un second rectangle et recommencer la même opération avec la crème au café.

Terminer par un rectangle de feuilletage.

 

GLACAGE

250 gr de sucre glace

1 blanc d'oeuf

Du jus de citron

 

Mélanger le sucre glace avec le blanc d'oeuf et détendre le mélange avec suffisamment de jus de citron pour obtenir une consistance nappante. Surtout ne pas fouetter pour ne pas monter le blanc, utiliser une spatule.

Mélanger deux CS de glaçage avec un peu de cacao pour le colorer et le transférer dans un petit cornet en papier sulfurisé.

Verser le glaçage blanc sur le mille - feuilles et l'étaler avec une spatule longue et plate puis tracer dessus des lignes parallèles avec le glaçage cacaoté en utilisant le cornet.

Rayer le glaçage perpendiculairement aux lignes tracées avec un cure - dent dans un sen puis dans l'autre pour réaliser le décor.

Laisser prendre au frais pendant 1 heure puis découper les mille - feuilles aux mesures souhaitées avec un couteau électrique pour ne pas abîmer les gâteaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:20

 

Après les éclairs craquelin, il n' y avait qu'un pas jusqu'à la confection de religieuses. Certes, j'aurais pu me limiter à la réalisation de profiteroles ou autres gâteries mais les religieuses, c'est quand -même plus chou  ... Non ?

 

 

rel 1

 

INGREDIENTS ET RECETTE

pour 10 à 12 religieuses

 

pour le craquelin, la pâte à choux et le fondant, les ingrédients et les mesures sont  identiques à ceux utilisés pour les éclairs au craquelin Eclair craquelin au chocolat parfumé à l'orange

La crème pâtissière a été réalisée avec 1 litre de lait entier parfumé avec 2 fèves de tonka finement râpée, 6 jaunes d'oeufs, 2 oeufs entiers, 200 gr de sucre semoule, 20 gr de sucre vanillé et 140 gr de maïzéna.

Je passe la recette de cette crème, on la retrouve un peu partout sur ce blog et vous savez toutes parfaitement la réaliser.

 

rel 10

 

Après avoir abaissé le craquelin sur une épaisseur de 2 mm, le congeler pendant 1 heure.

Sur la plaque du four chemisée avec du papier sulfurisé, dresser 10 à 12 choux d'un diamètre d'environ 4 cm à travers une poche à pâtisserie munie d'une douille n°13 et autant d'un diamètre de 2 cm.

Sortir le craquelin du congélateur et y découper à l'emporte - pièce  des disques de même taille que celui des choux.

Enfourner pendant 30 minutes au milieu du four préchauffé à 180°.

Baisser la température à 160°, entrouvrir la porte du four et y laisser les choux pendant encore 20 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

 

 

rel 3

 

Détendre la crème au fouet et fourrer les choux par la base en y faisant un petit trou ( utiliser une poche à pâtisserie et une fine douille lisse )

Mettre le fondant dans une petite casserole et le laisser fondre à très basse température ( max 40° ), y incorporer le cacao et un peu d'eau tiède jusqu'à consistance nappante.

Napper d'abord les petit choux en immergeant le sommet dans le fondant chocolaté.

Napper ensuite les gros choux un par un en y posant immédiatement dessus un plus petit pour qu'en refroidissant le fondant soude les deux pièces.

Réaliser à l'intersection une jolie colerette avec de la crème pâtissière ou de la chantilly.

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:08

 

 

Quelques recettes seulement mais elles sont formidables, des photos à couper le souffle, un blog naissant mais déjà prometteur et qui démarre sur les chapeaux de roues ... C'est ce que je vous propose de découvrir en allant rendre une petite visite chez Ananda

www.a-Lc.over-blog.com

Et je suis certain que vous y retournerez.

 

Bisous à tous

Patrick

 

 

 

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 19:50

 

 

Elle est chaleureuse, elle a toujours des mots pour faire plaisir, des mots pour rassurer, elle 

est " fine plume " ... Elle est aussi  cordon bleu. Elle est l'amie de tout le monde parcequ'elle est la gentillesse personnifiée ... Vous l'avez reconnue n'est - ce pas ? Mais oui, c'est Veb.

www.recettes-de-leyre-et-d-ailleurs.fr

 

Je te l'avais promis Veb, j'ai réalisé ta tarte à l'orange, elle est divine.

 

 

Veb 2

 

INGREDIENTS

 

PATE SUCREE

250 gr de farine tamisée

140 gr de beurre mou

100 gr de sucre semoule

1 jaune d'oeuf

2 à 3 cl d'eau ( selon pouvoir d'absortion de la farine)

 

CREME A L'ORANGE

230 gr de jus d' orange

Le zeste finement râpé de deux oranges

75 gr de sucre semoule

3 oeufs + 2 jaunes

25 gr de maïzéna

185 gr de beurre très froids morcelé

 

POUR CARAMELISER

50 gr de cassonade

 

RECETTE

 

 

Veb 3

 

La recette est prévue pour un moule de 24 cm de diamètre mais j'ai utilisé un cercle de 220/35 pour une tarte plus épaisse.

 

REALISER LA PATE

A l'aide d'une spatule, travailler le beurre et le sucre.

Ajouter la farine et sabler.

Incorporer le jaune d'oeuf et éventuellement 2 à 3 cl d'eau ( selon pouvoir d'absortion de la farine )

Former très rapidement une pâte puis une galette, filmer et réserver au frais pendant 1 heure.

Abaisser le pâton sur une épaisseur de 3 à 5 mm et foncer le moule ou le cercle.

Piquer copieusement l'abaisse avec une fourchette et réserver encore au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Cuire le fond de tarte à blanc.

 

 

Veb 1

 

CREME A L'ORANGE

 

Verser le jus d'orange dans une casserole, ajouter le zeste et mettre à chauffer jusqu'aux premiers frémissements.

Pendant ce temps, fouetter les oeufs, les jaunes et le sucre puis incorporer la maïzéna.

Verser la moitié du jus d'orange chaud  sur cette préparation en mélangeant bien.

Transvaser le tout dans la casserole contenant le reste du jus et laisser épaissir la crème sur feu modéré.

Hors du feu, intégrer les morceaux de beurre bien froids avec un fouet puis verser la crème sur le fond de tarte cuit à blanc.

Saupoudrer la  tarte avec la cassonade et caraméliser avec un chalumeau de pâtissier ou sous le grill ( ne pas oublier d'entrouvrir la porte du four ).

 

Repost 0
Published by Patrick
commenter cet article